FRAC SAINTE BAZEILLE

Publication: 24 Mars 2012
Article écrit par: Jean-Paul QUIOC

sainte-bazeille-02

Des éléments de style art déco bien mis en valeur en façade. © Photo Jean-Paul QUIOC

La livraison de la nouvelle salle de spectacles, d’animation et de culture est l’occasion de revenir sur la mission qui a été confiée à l’architecte pour réaliser cet ouvrage.

Cette rénovation réussie est l’œuvre d’un jeune architecte bordelais, Alfred Chidiac. Diplômé de l’École spéciale d’architecture, il a réalisé dernièrement le patio de l’hôtel de région, à Bordeaux. Il travaille surtout dans le domaine de la réalisation de villas et de leur rénovation.

« La municipalité nous a fait entièrement confiance, notre approche correspondait à ses attentes. »

Ainsi, dans le cadre de cette rénovation, il était nécessaire par exemple de mettre en valeur la charpente. « On ne voyait pas la charpente en acier des années 30 ». L’idée de créer un patio a séduit aussi. Cela laisse entrer la lumière.
400 places assises

Ce bâtiment présente des éléments de style art déco : « On a fait un clin d’œil à cette époque ». Le balcon a été maintenu en l’état avec 50 sièges fixes. C’est une salle de capacité importante sur le secteur avec au moins 400 places assises. Un parquet en bambou a été crée : « C’est très résistant et d’un bon rapport qualité-prix. » Cela convient bien à cette salle qui, dans le passé, a été utilisée pour les matinées et soirées dansantes.

Isolation énérgétique

L’isolation acoustique, comme énergétique, a été recherchée. Ainsi, le renforcement des doublages et la double couverture, au niveau de la toiture, accroissent l’isolation. La correction acoustique est obtenue avec des dalles suspendues. On peut aussi occulter le patio. C’est donc aussi une salle de concert polyvalente, avec de bonnes performances et une salle audiovisuelle avec une régie et un écran sur scène qui se rétracte.

L’extinction des gros projecteurs laisse apparaître des petites lampes, qui donnent l’impression d’un ciel étoilé.

L’idée majeure est de « recréer une place centrale où l’on peut se retrouver sous un ciel étoilé bleu nuit ».

La scène bénéficie de belles proportions. L’harmonie se dégage de cet ensemble, avec un choix de couleurs élégant et sobre. Ce sera sans conteste un point d’attraction sur tout le bassin du Marmandais.